Quels sont les lieux adaptés pour les pharmacie de garde ?

mai 23rd, 2012

La loi régissant la répartition des officines de pharmacie dispose que les créations, les transferts et les regroupements d’officines de pharmacie ne peuvent être effectués que dans des lieux qui garantissent un accès permanent du public à la pharmacie, donc des lieux permettant les gardes. Sur le plan général, les pharmaciens titulaires veillent à ce que leur officine satisfasse à ces obligations imposées par les services de garde et d’urgence (Code de déontologie, art. R. 4235-49 CSP).

La garde des pharmacies est-elle obligatoire ?

mai 23rd, 2012

Les pharmacies sont fermées au public les dimanches et jours fériés, à l’exception de celles assurant le service de garde.

Le service de garde se déroule en dehors des jours habituels d’ouverture : les dimanches et jours fériés (art. L. 5125-22 du Code de la santé publique – CSP).

 

 

La totalité des officines d’une zone territoriale doivent participer aux services de garde et d’urgence. « Les pharmaciens sont tenus de prêter leur concours aux actions entreprises par les autorités compétentes en vue de la protection de la santé. » (Code de déontologie, art. R. 4235-8 CSP).

Art R. 4235-49

Les pharmaciens sont tenus de participer aux services de garde et d’urgence prévus à l’article L. 5125-22 ou organisés par les autorités compétentes pour les soins aux personnes hospitalisées. Les pharmaciens titulaires veillent à ce que leur officine satisfasse aux obligations imposées par ce service. Le pharmacien d’officine porte à la connaissance du public soit les noms et adresses de ses proches confrères en mesure de procurer aux malades les médicaments et secours dont ils pourraient avoir besoin, soit ceux des autorités publiques habilitées à communiquer ces renseignements.

 

Une pharmacie ouverte le dimanche est-elle toujours de garde ?

mai 23rd, 2012

Il existe des pharmacies qui ferment tard et ouvrent le dimanche , ceci ne veut pas dire qu’elle soient forcement en service de garde, c’est juste une organisation différente,  susceptible de plaire à de nombreuses personnes pour son côté pratique et accessible à tous . La loi autorise un pharmacien à ouvrir son établissement lorsqu’il ne fait pas un service de garde ou d’urgence. Il devra pour cela tenir cette officine ouverte, de façon pérenne, pendant toute la durée du service qu’il a demandé à effectuer : toute la journée du dimanche ou jusqu’à minuit dans la semaine. Il faut savoir que le préfet peut (art. L. 221-7 du Code du travail) prendre acte des engagements syndicaux pour décider de la fermeture des établissements le jour du repos hebdomadaire. On parle d’urgence lorsque l’officine est ouverte en dehors des heures d’ouverture habituelles (la nuit). Quant aux gardes, elles se déroulent en dehors des jours habituels d’ouverture (les dimanches et jours fériés).