Pour combattre les intrus indésirables, l’organisme possède toute une armada de défenses naturelles, regroupées sous l’étiquette « système immunitaire ». Un cadeau génétique qui s’entretient notamment par l’alimentation et l’activité physique. Les compléments alimentaires représentent alors une solution pour maintenir ses défenses immunitaires, dans le cadre d’une alimentation variée et équilibré.

Comment s’organise notre système immunitaire ?

Le système immunitaire est un micro-milieu intrinsèque à l’organisme. Il est destiné à éliminer les potentielles menaces : virus, bactéries, champignons parasites, cellules cancéreuses, corps étrangers, etc.

Depuis notre naissance, face à l’ennemi, nos défenses immunitaires fonctionnent telle une forteresse. Derrière la peau et les muqueuses, ils montent la garde. C’est par exemple le cas des globules blancs qui vont à l’encontre des « mauvais microbes ». Lymphocytes, plasmocytes, anticorps : ces cellules tueuses sont programmées pour éliminer la moindre substance inconnue au bataillon.

Pourquoi une alimentation variée est-elle importante ?

Si nous possédons tous cette immunité dans nos gènes, chaque organisme la gère à sa manière. En outre, certains facteurs comme l’âge, la malnutrition ou une mauvaise hygiène de vie peuvent fragiliser nos défenses naturelles. Sans être franchement malades, nous sommes alors sujets à certaines sensibilités. Un nez qui coule sans raison apparente, une allergie soudaine ou une fatigue persistante doivent nous alerter.

Les nutritionnistes le répètent, la solution se trouve d’abord dans notre assiette ! Maintenir ses défenses immunitaires passe par un régime alimentaire varié. 70 % de nos défenses immunitaires s’appliquent en effet à notre intestin. Trop de protéines animales, trop de sucres, une carence en fer voire un traitement antibiotique peuvent déséquilibrer notre flore intestinale.

Quand recourir aux compléments alimentaires ?

L’organisme synthétise mais ne fabrique aucun des micronutriments indispensables à nos défenses naturelles. Et même si vitamines et oligoéléments se trouvent dans nos menus, un petit coup de pouce est parfois nécessaire. Recourir à des médicaments ou des compléments alimentaires peut être la solution en certaines circonstances.

C’est notamment le cas l’hiver, quand l’organisme s’étiole. Certains moments stressants peuvent de même affaiblir nos ressources naturelles. Des carences peuvent enfin toucher certaines personnes : les enfants en période de croissance, les personnes âgées, les femmes enceintes…

Pourquoi opter pour une posologie personnalisée ?

Les pharmacies sont généreusement fournies en médicaments et compléments alimentaires. Vitamine C contre le rhume, vitamine D pour fixer le calcium, magnésium contre la fatigue : à chaque micronutriment ses propriétés ! La directive européenne n°2002/46 précise néanmoins que ces denrées ne sont pas miraculeuses. Elles ne peuvent se substituer à une alimentation équilibrée et à un mode de vie sain.

Pour être performants, les compléments alimentaires doivent être bien choisis et consommés raisonnablement. L’idéal étant de passer par un médecin qui préconisera un schéma posologique personnalisé ou de demander conseil à votre pharmacien. Tout excès peut en effet provoquer des réactions neurotoxiques et autres pathologies rénales ou hépatiques.