Archive for octobre, 2018

Surveiller la chaîne du froid dans le secteur pharmaceutique

dimanche, octobre 21st, 2018

Comment protéger les médicaments et les stocker?

Tout comme l’industrie agroalimentaire, le secteur pharmaceutique est soumis à des contraintes rigoureuses en matière de protection des produits. Comment faut-il procéder pour préserver la chaîne du froid lors du stockage, de la production ou du transport de médicaments ?

La nécessité de contrôler l’environnement des produits pharmacologiques

Selon les directives de l’Agence européenne des médicaments (AEM), les médicaments doivent être conservés dans un environnement où la température est comprise entre 2° et 8 °C. Cette obligation entre en ligne de compte de leur production à leur acheminement, sans oublier les conditions de stockage intermédiaires et permanentes. Cela évite l’altération de leurs propriétés curatives, et garantit une consommation humaine saine. Il est donc nécessaire de mettre en place des processus de vérification efficaces, comme avec des enregistreurs de température.

Les critères de contrôle indispensables à une surveillance sans faille

Qu’il s’agisse des sites de production ou des véhicules destinés au transport des médicaments, il convient d’observer certaines règles pour protéger ce type de produits thermosensibles :

  • intégrer des outils de gestion couplés à des systèmes d’avertissement ;
  • bénéficier d’un suivi constant et d’une traçabilité optimale ;
  • maintenir les paramètres d’ambiance et de contrôle ;
  • déterminer la qualification et l’usage des moyens disponibles : entrepôt de stockage, véhicule de livraison…

Quelles solutions concrètes pour préserver la chaîne du froid ?

Afin d’assurer l’intégrité de la chaîne du froid, il existe des solutions simples à mettre en œuvre dans un cadre spécifique. Pour le stockage et le conditionnement, il est préférable de se tourner vers des capteurs externes pour surveiller les paramètres d’ambiance avec rigueur et précision. Certains dispositifs internes conviennent davantage au transport et au déplacement des médicaments. Ils prévoient des fonctionnalités de traçabilité, ainsi qu’une communication effective des mesures prises. C’est notamment le cas des enregistreurs de température et d’humidité sans fil.